Guide de survie en Pologne

Même si la Pologne n’est pas très loin de chez nous, certaines coutumes sont un peu différentes. On préfère te prévenir pour que tu ne sois pas étonné par ces quelques étrangetés…

Au restaurant

Contrairement à la France, en Pologne le pain et l’eau ne sont pas offerts au repas. Les Polonais ne boivent pas l’eau de robinet, plus par coutume qu’à cause de sa dangerosité pour la santé. C’est pour ça que dans les restaurants l’eau servie est de l’eau minérale (payante). Cela peut être une occasion d’essayer une bière polonaise. Tu seras servi un demi-litre par défaut, alors attention si tu dois conduire après : en Pologne le taux de tolérance d’alcool dans le sang est de 0,2‰.

Tabac

autocollant-panneau-interdit-fumerComme en France, fumer est interdit dans les lieux publics. Souvent, vous trouverez pourtant des espaces pour les fumeurs, où fumer est autorisé.

 

Toilettes1f
Attention, à part les pictogrammes habituels, vous pouvez trouver également sur la porte des toilettes des signes de cercle (pour les dames) et de triangle (pour les hommes). Ça serait bête de se tromper quand même…

Traverser au rouge

Comme dans tous les pays le fait de traverser la rue au feu rouge est interdit. Mais en Pologne la police fait très attention à cette loi et on risque de recevoir facilement une amende de 25€ si on ne la respecte pas.

Pour dire bonjour

Faire la bise arrive beaucoup moins souvent qu’en France et est plutôt réservé à la famille ou aux personnes qui se connaissent déjà. Quand on rencontre quelqu’un pour la première fois on peut serrer la main, surtout quand on rencontre des personnes plus âgées : ce sont toujours eux qui font le premier pas. Avec les jeunes, il suffit de se présenter, sourire et dire « enchanté(e) » (miło mi).

Surnoms

Quand vous allez rencontrer des Polonais, vous pouvez être un peu confus quant à leurs prénoms. Il se peut que chaque personne autour de la table s’adresse différemment à votre hôte (Ania, Anka, Anusia, Aneczka…) qui s’est présentée comme Anna. En fait, la plupart des prénoms a au moins un diminutif, mais les prénoms les plus répandus peuvent en avoir plusieurs. Un autre cas est celui des noms de famille. Certains qui se terminent en –ski, -cki, s’accordent au genre de la personne. On dit donc Monsieur Kowalski, mais Madame Kowalska. Bonne chance !

Diane et Eysa

Diane B. et Eysa F. participeront en juillet aux JMJ de Cracovie. Pour s’y préparer, elles te proposent une série d’articles sur les thèmes importants des JMJ, qu’elles ont rédigés en transcrivant avec leur regard et leur expérience d’étudiantes de 19 ans les fiches de la commission nationale Pédagogie .